20141117

échos dans la cité en ruine

"Pas une des 21 nouvelles n’est anodine, futile, dispensable. La plupart des textes sont très marquants, et du fait de leur (très lâche) interdépendance, il est vraiment difficile de choisir ses préférées… ce qui est plutôt rare dans un recueil ! Léo Henry et Jacques Mucchielli se jouent de toutes les frontières, et en particulier littéraires, avec cet ouvrage inclassable, au souvenir persistant."

- Yama Loka terminus est chez Ertemel


"Si Tadjélé n'est pas une lecture évidente, il contient nombre de textes marquants et satisfaisants, la dernière pierre de l'édifice autour d'Yirminadingrad. Un bon moment."

- Efelle a lu Tadjélé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire